...

Fin novembre, j’ai eu l’honneur d’aller visiter les locaux de construction des fusées Ariane 5 (et bientôt Ariane 6).

Je vous avoue que je ne suis pas une experte des fusées, mon truc à moi c’est plutôt le cerveau et la génétique… mais du coup j’ai été encore plus émerveillée et encore plus contente d'avoir pu voir tout cela et de le partager avec vous !

J’ai pensé que j’allais vous raconter ma journée là bas ! Si vous avez des questions, laissez-les en commentaires. Je peux soit y répondre directement, soit demander à la super team Ariane qui sera ravie d'y répondre !

Et si vous voulez voir un lancement en direct, le prochain a lieu dans quelques jours : le 25/01/18 suivez la page facebook d’Ariane pour avoir toutes les infos !

 

ariane 3

 

Les fusées Ariane sont aussi appelées des lanceurs… c’est-à-dire que leur boulot est d’envoyer des satellites en orbite. Florence Porcel explique cela très bien dans cette vidéo :

 

Before you continue to YouTube

 

Qu’est-ce que raconte Wikipédia sur Ariane ?

ariane 3

 

 

Le programme Ariane est lancé en 1973 par l'Agence spatiale européenne afin de donner les moyens à l'Europe de mettre en orbite ses satellites sans dépendre des autres puissances spatiales. 

La première Ariane effectue son vol inaugural depuis la base de Kourou (Guyane française) le 24 décembre 1979. Elle est alors capable de mettre en orbite un objet de 1 850 kg. Ariane 5 elle, est maintenant capable de placer plus de 10.7 tonnes en orbite ! 

Comment c’est fait une fusée Ariane 5? Voila un petit schéma (wikipedia)

 

   

Alors, je ne vais pas vous donner tous les détails techniques car on peut aisément les trouver sur internet, je me suis dit que j’allais plutôt vous parler de 3 choses qui m’ont marquée lors de ma visite.

Si vous avez des questions la team Ariane sera ravie d’y répondre dans un autre billet de blog donc n'hésitez pas à commenter !

 

1) Construction de l'étage principal

"L'« étage principal cryogénique » (EPC) est composé principalement des deux réservoirs d'ergols liquides et du moteur cryogénique Vulcain. Cet étage est mis à feu dès le décollage et assure seul la propulsion du lanceur durant la deuxième phase de vol du lanceur, après le largage des étages d'accélération à poudre. Il fonctionne en tout durant neuf minutes, pendant lesquelles il fournit une poussée de 1 350 kN pour un poids total de 188,3 t. "(wikipedia)

Nous avons commencé la visite dans le hangar où l'étage principal est construit et comme vous pouvez le voir sur la photo, ces étages sont construits un peu à la chaîne : dès que l'un des étages est prêt, ils passent à l’étape d’après etc.. En effet six Ariane 5 sont lancées chaque année… Tous les 2 mois, c’est énorme !

 

IMG ki8mpx

Une photo du hangar... Cherchez l’humain qui sert d’échelle à la photo ! 


IMG 20171121 165530 792

Une fois que l’étage est construit, on va y ajouter le moteur ainsi que pas mal de parties de protection … toutes violettes. C’est hyper pratique et l’idée c’est que tout ce qui est violet sera enlevé avant le lancement. C’est un détail mais j’ai trouvé ça super bien fait !

Nous n’avons pas pu prendre de photos du moteur, mais voici une photo avec quelques parties violettes.

 

 

 

2) Sylda (SYstème de Lancement Double Ariane) : la ‘capsule de café’ super costaud 


sylda2La capsule est ce qui entoure et lance les satellites en orbite. Il faut donc qu’elle soit super précise car si elle se loupe à la libération elle pourrait endommager des parties des satellites. 

C’est en gros une capsule de café dont nous ne ferons pas la pub ici, dont la taille varie suivant le nombre de satellites et leur taille. Truc qui m’a bluffé : elle pèse dans les 500kg, ça paraît lourd comme ça, mais elle soutient des satellites qui pèsent, eux, jusqu’à 6 tonnes ! L'un des satellites est dedans, un autre au dessus. La capsule a des caractéristiques différentes suivant les lancements bien sûr (nombre de satellites, taille, poids).

  

3) Nouveauté entre Ariane 5 et 6 : le passage à l'horizontale

Vous allez pouvoir trouver plein de détails techniques différents entres les fusées Ariane, mais pour le site de construction la grosse différence c’est que Ariane 5 était construite à la verticale et Ariane 6 sera construite à l'horizontale. Un détail me direz-vous ? Non !

Déjà cela éliminera la phase de mise à l'horizontale de l'étage principal qui doit être super impressionnante et risquée. Et surtout tous les gens qui bossent à la construction seront au même niveau et ça va rendre les choses plus faciles en cas de souci, pas besoin de prendre l’ascenseur, hop on peut se rassembler et essayer de résoudre le problème.

Car lors de la construction de la fusée s’il y a un problème, tout le monde essaie de le résoudre avant de reprendre la construction. Donc si tout ce petit monde est au même niveau cela simplifiera les choses !

 

Photo du groupe lors de la visite... (Vous reconnaitrez probablement certains de vos youtubeurs/youtubeuses préféré(e)s !)

 

ariane

 

Voilà voilà, je vais m’arrêter là. J’ai trouvé ça génial de voir tout ça et de parler à une équipe très jeune et dynamique qui bosse sur Ariane 6. Je ne sais pas vous, mais ça m’a donné envie de suivre un lancement en direct et qui sait on fera peut-être un évènement Pint of Science spécial là-dessus car un post de blog c’est trop peu avec tout ce qu’il y a à raconter !

En attendant vous pourrez suivre le lancement de la prochaine Ariane 5 très très bientôt : le 25/01. Pour ce faire suivez la page Facebook Arianegroup où tout sera indiqué !