...
autres événements à Grenoble

Biomimétisme pour protéger l’océan & les bateaux

Évènement passé - 2023
22 mai Ouverture des portes: 19h. Début de la soirée: 19h30. Durée: ~2h
Café du nord, 6 place Claveyson
38000, Grenoble
Épuisé!
~ Attention, en cas de retard de votre part, votre réservation n'est plus garantie ~

 

Les bactéries marines s’installent et détériorent toutes les surfaces qu’elles trouvent. Peindre les coques de bateaux permet d’éviter cette colonisation mais ces peintures sont très polluantes pour l’écosystème marin. Pour limiter le développement bactérien, tout en respectant l’environnement, nous proposons une solution inspirée de la nature : des micro-fleurs de titane antibactérienne.
Labex OSUG
LIG
LMGP
LPNC

Biofouling : enjeux et protections naturelles

Marianne Weidenhaupt (Maîtresse de conférences au Laboratoire des Matériaux et du Génie Physique)
Le terme biofouling décrit le processus de colonisation des infrastructures immergées par les organismes marins. Sans protection, les bateaux se trouveraient ralentis et endommagés. Actuellement, des peintures anti-biofouling sont utilisées mais ces dernières sont polluantes, donc dangereuses pour tout l’écosystème marin. En parallèle, des mécanismes anti-biofouling naturels existent, par exemple, chez les poissons ou les plantes. Nous partirons d’exemples concrets, comme celui du lotus, pour décrypter ces mécanismes.

Le titane pour nettoyer les bateaux : flower power

Lisa Deblock (Doctorante au Laboratoire des Matériaux et du Génie Physique)
Les mécanismes antifouling développés par la nature sont une source d’inspiration pour le développement de solutions durables et respectueuses de l’environnement. Nous commencerons par voir comment les solutions de la nature peuvent être adaptés par l’homme, par exemple en jouant sur la forme à l’échelle micrométrique. Nous développerons ensuite notre propre approche biomimétique, un revêtement formé de fleurs de titane de très petite taille : des microfleurs.
© les contributeurs OpenStreetMap