...
autres événements à Grenoble

Neurotransmission chez l’homme et l’insecte

Évènement passé - 2023
23 mai Ouverture des portes: 19h. Début de la soirée: 19h30. Durée: ~2h
Café du nord, 6 place Claveyson
38000, Grenoble
Épuisé!
~ Attention, en cas de retard de votre part, votre réservation n'est plus garantie ~

 

Les anxiolytiques, anti-vomitifs ou encore les pesticides font partie du quotidien, mais savez-vous comment ils agissent? Tous interférent dans la transmission de l’information entre neurones. Ils modifient la fonction des neurotransmetteurs naturels. Nous étudions certains de ces récepteurs de l’humain aux insectes, dans le but de mieux comprendre leur fonctionnement.
Labex OSUG
LIG
LMGP
LPNC

Neurotransmission : Qu’est-ce que c’est ?

Tatiana Labouré (Doctorante à l'Institut de biologie structurale )
Les neurotransmetteurs sont des messagers circulant d'un neurone à l'autre. Nous étudions comment cette transmission se déroule à une toute petite échelle : l’échelle moléculaire. En particulier, nous regardons le couple formé par un transmetteur et son récepteur. La bonne réception des messagers par un récepteur est essentielle à la bonne fonction nerveuse. Historiquement, notre équipe a travaillé sur des récepteurs humains, et surtout celui de la sérotonine. Depuis peu nous élargissons nos études aux récepteurs équivalents chez les insectes.

Comprendre l’impact des insecticides neurotoxiques

Hugues Nury (Chercheur à l'Institut de Biologie Structurale)
Chez l'homme, ces récepteurs sont une cible pharmaceutique, pour des médicaments agissant sur la dépression, les nausées, etc. Chez les insectes, ils sont la cible principale des insecticides. L’étude des récepteurs permet une meilleure compréhension des insecticides actuels et la possibilité de les faire évoluer. Les questions que nous nous posons en laboratoire sont : à quoi ressemblent ces récepteurs, quel est leur mécanisme et comment sont-ils modulés ?
© les contributeurs OpenStreetMap